Bouzigues motos

La moto et le bruit. 

Photo gendarme

2-roues bruyants: le radar anti-bruit entre enfin en service

135 euros, voilà ce qu’il en coûtera au motard pris en excès de décibels par le radar anti-bruit qui entre dans son ultime phase d’expérimentation. Premières verbalisations dans le courant de l’année 2022.

Le 4 janvier 2022, Barbara Pompili inaugure un radar anti-bruit en vallée de Chevreuse. En ligne de mire, les motos trop bruyantes, dont les propriétaires pourraient écoper d'un PV à 135 euros.

C’est triste à dire mais trop de motards font passer leur satisfaction personnelle avant la quiétude des habitants des quartiers qu’ils sillonnent au guidon de leurs machines. Il y a ceux qui donnent des coups de gaz par pur plaisir auditif. Ceux qui poussent leurs accélérations inutilement haut dans les tours. Et puis il y a ceux — moins nombreux, heureusement — qui modifient le silencieux d’échappement pour gagner une poignée de chevaux-vapeur: une pratique strictement interdite, il va sans dire.  

Deja il ne faut pas mélanger MOTARDS, avec les scooters. Ci-dessus ce que j'ai relevé sur le net. 

Un peu d'info sur le bruit avec nos motos. 

Procédure de contrôle par les forces de l’ordre

Utiliser un sonomètre au minimum de classe 2.

Les mesures sont faites sur le réseau de pondération « A » et avec la caractéristique dynamique « rapide » (Hi).

Le contrôle ne doit pas se faire dans une zone présentant des perturbations importantes (ex : route à forte circulation, carrefour, présence de travaux…).

1 - Aucun obstacle ne doit figurer à moins de 3 mètres du contour de la moto.

2 - Le pot d’échappement ne doit pas être à moins d’un mètre d’une bordure

de trottoir.

3 - Le sonomètre est placé à une distance de 50 cm de la sortie

d’échappement, avec un angle de 45° par rapport à l’axe longitudinal du

véhicule.

4 - Le sonomètre cible le point supérieur de l’échappement. En aucun cas la

hauteur ne peut être inférieure à 20 cm du sol.

5 - La moto est au point mort, embrayée. Le moteur doit être porté à sa

température normale de fonctionnement (ventilateur en fonctionnement).

6 - Si le véhicule possède deux échappements, distant de plus de 30 cm, il

faudra utiliser deux sonomètres. Seule la valeur la plus forte sera retenue.

7 - Avant de procéder au contrôle, le niveau de bruit ambiant doit être mesuré. Il

doit être inférieur de 10 dB au bruit à mesurer sur la carte grise durant les 3

essais.

8 - Dans la zone de contrôle, il ne peut uniquement y avoir le conducteur

et l’observateur (le policier).

9 - Le moteur est amené au niveau de régime moteur figurant sur le champ

U.2 de la carte grise. Dès que le régime stabilisé est atteint, la commande

d’accélération est rapidement ramenée à la position de ralenti. Le niveau sonore

est mesuré pendant une période de fonctionnement comprenant un bref

maintien.

10 - Seul le propriétaire de la moto est habilité à accélérer.

11 - Trois mesures sont effectuées. Elles sont considérées comme valables,

uniquement si l’écart entre les résultats des trois mesures est inférieur à 2 dB (ex :

95 ; 97 ; 95). C’est la valeur la plus élevée des trois qui sera retenue.

12 - Il existe une tolérance de 5 dB.

Trés important 

Surtout que le fait qu'une moto fasse du bruit c'est aussi pour être entendu par les autres usagers de la route et certains piéton qui traverse sans regarder

 

Plus d'infos sur : FFMC Radars de bruit : le vrai, le faux... et le reste !

 

Merci de laisser vos commentaires, 

Date de dernière mise à jour : 09/01/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !