TRIUMPH Bobber TFC

TRIUMPH Bobber TFCTriumph Bobber TFC

Dernière nouveauté présentée par Triumph pour sa gamme 2020

Triumph Bobber TFC : 10 chevaux de plus et 5 kilos de moins pour les 750 exemplaires

Le poids réduit de 5 kg par rapport à la version Bobber Black se combine avec des équipements haut de gamme et remarquablement choisis : suspensions Öhlins entièrement réglables, silencieux Arrow brossé avec embouts en fibre de carbone, étriers de freins avant monobloc Brembo M50, maître-cylindre radial MCS, phare avant LED avec éclairage de jour DRL, clignotants LED ou encore 3 modes de conduite.

Le côté premium de la Bobber TFC est largement mis en avant avec une attention toute particulière pour les finitions et l’habillage noir en fibre de carbone. La selle en cuir, le garde-boue avant, le cadre et les jantes anodisés en noir renforcent ce côté exclusif de la moto.

Si le prix est en conséquence : 19 200 € (13 350 euros pour la version standard), il ne faudra pas être trop long à se décider puisque cette version TFC de la Bobber ne sera produite qu’à 750 exemplaires. Chacun sera d’ailleurs équipé d’une plaque numérotée.

Bobber CCM

  •  
 
La base technique reste la même que celle de ses cousins : un monocylindre 600 cm3 d’origine SWM enfermé dans un treillis tubulaire acier et accompagné de périphériques haut de gamme. La silhouette, en revanche, évolue un peu avec l’implantation d’un grand guidon et d’un bâti arrière minimaliste où une selle solo vient prendre place, comme en suspension. La fiche technique de ce bobber n’a pas encore été dévoilée mais on peut s’attendre, comme pour les autres Spitfire, à une puissance moteur flirtant avec les 55 ch et un poids en deçà de 130 kg. Un rapport poids/puissance alléchant, mais hélas hors de portée du motard français. Vendus chez nos voisins anglais en édition limitée (aux alentours de 8 000 £, soit un peu moins de 10 000 euros), les Spitfire ne sont pas distribués chez nous : CCM ne dispose pas d’importateur français et les Spitfire ne sont de toute façon pas homologués Euro 4. Quel dommage…

 

 
 

Date de dernière mise à jour : 11/01/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !